Le 21 octobre 2015, Monique, Denis et Brian écrivaient:

 

Bonsoir à toutes et à tous,

              En cette période de surveillance des vinifications, on peut prendre un peu plus de temps et de recul sur les évènements. Veuillez excuser notre retard à vous donner des nouvelles. Nous espérons que vous allez tous bien.

              Pour ce qui est des vendanges : celles du domaine ont commencé sous un très beau soleil , le mercredi 9 septembre ; puis tout s’est dégradé le samedi 12 et dimanche 13 avec des pluies diluviennes, qui n’étaient pas du tout bénéfiques pour le raisin(perte de levures indigènes , baisse des degrés). Après ce week-end - là, le temps a toujours été chaotique et il fallait que la vigne ait séché , et surtout qu’il ne pleuve pas. Impossible de vendanger  quand il pleut .Donc , il fallait choisir des moments d’éclaircies et que la machine à vendanger soit disponible , car partagée entre plusieurs vignerons. J’espère que vous comprendrez tout cela ; les vendanges n’ont rien à voir avec  d’autres travaux de vigne. La météo doit être clémente et les décisions se font souvent dans l’heure qui suit ; on peut avoir prévu la veille de vendanger et de pas pouvoir le jour même ;et cela , même en vendangeant à la main. Il était donc difficile de vous faire venir ,même sur une journée et en semaine, pour sans doute ne pas pouvoir vendanger. Il y a eu aussi un élément qui a précipité les choses : des nuages d’étourneaux qui s’abattaient sur les vignes et croyez -nous , cela peut détruire très vite une récolte surtout sur une petite surface. A Montjournal, il y a eu , non seulement les étourneaux , mais le renard aussi qui venait se gaver des bons grains sucrés. Ce que nous essayons de vous faire comprendre , c’est que l’on ne peut pas prévoir suffisamment à l’avance pour vous, et au jour dit. Bien sûr, il y a des automnes beaucoup plus faciles à gérer ,pour l’avoir déjà fait . Mais , septembre a été très vite perturbé, et avec la fraîcheur qui a continué en octobre. Non l’automne (2015 )n’aura pas été aussi agréable qu’à son habitude. Ce n’est que partie remise. Souhaitons que l’année prochaine , vous puissiez venir récolter les grains des Maltôtes !

               Par contre, les raisins étaient beaux et sains , grâce au mois de juillet très chaud et sec et puis les petites pluies d’août clémentes ,sans grêlons, ont été bénéfiques. Les analyses étaient bonnes et donc la  vendange des Maltôtes est prometteuse. Elle mijote , et conjugue son jus avec les arômes du bois. On dit que les millésimes qui se terminent par « 5 » sont de bons ,voire très bons millésimes , alors espérons qu’il en sera ainsi pour 2015. A votre prochaine visite , vous pourrez le humer , voire le goûter.

              Certains visiteurs , cet été , ont apprécié ce breuvage des Maltôtes et en ont acheté bien volontiers.

Nous vous enverrons un article à propos de ce vin.

              Voilà , nous espérons que vous serez contents de savoir que votre futur vin se peaufine, prend son temps pour vous délivrer, un jour, tous ses secrets. Ce sera avec grand plaisir que nous vous retrouverons car il est plus facile de prévoir pour les travaux de la vigne. Nous vous envoyons à toutes et à tous , nos plus amicales et affectueuses pensées.

              Bien à vous,

                                          Monique , Denis et Brian